AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OISSEL - POISSY 18ème journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inconditionnel78



Messages : 250
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: OISSEL - POISSY 18ème journée   Mer 11 Mar - 10:25

Match nul 1-1 à Oissel, ce qui n'est jamais un mauvais résultat à l'extérieur surtout chez le 4ème du classement, mais notre équipe 1ère a besoin de renouveler avec la victoire pour espérer monter en fin de saison. Rouag avait pourtant ouvert la marque mais l'adversaire parvenait à égaliser peu de temps après sur un champ de patates. Difficile de développer du jeu dans ces conditions. Tous les espoirs sont permis pour la suite du championnat à condition de se montrer plus efficace en attaque, et d'avoir un jeu plus direct...Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tifoso

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 27/02/2011

MessageSujet: Re: OISSEL - POISSY 18ème journée   Jeu 12 Mar - 20:56

OISSEL – POISSY : 1-1 (0-0). Spectateurs : 300. Arbitre : M. Aimar.
Buts. Oissel : Sidibé (61e) ; Poissy : Rouag (50e).
Avertissements. Oissel : Sidibé (23e), Colinet (38e) ; Poissy : Diarrassouba (35e), Fofana (80e).
Poissy : Renot – Diarra, Fofana, Pinto (cap.), Ndonna – Diarrassouba, Takerboucht, De Souza (Palharès, 72e), Huertos (Sylva,
66e) – Sylla (Touré, 80e), Rouag. Entr. : Bocquet.


L'article de Paris-Normandie :

Hier après-midi, les hommes d’Abdel Zamrat ont dû se contenter du partage des points sur une pelouse à peine digne d’un champ de patates, indigne en tous les cas du CFA 2 et qui n’a donc pas favorisé le spectacle en raison de nombreux faux rebonds, entraînant parfois des situations cocasses. Premier concerné, le tacticien osselien n’a pas voulu s’étendre sur le sujet. Avec une mine désabusée, il a tout juste lancé « sans commentaire ». Plus loquace, son homologue Thierry Bocquet n’a pas mâché ses mots à l’issue de la partie. « Nous étions venus ici pour gagner et ce résultat ne peut pas nous satisfaire comme il ne doit pas satisfaire Oissel. On a tout essayé mais les conditions étaient très difficiles. Le terrain était catastrophique. C’était impossible de jouer au sol alors que c’est ce qui fait notre qualité, notre force. »

Décidés à engranger les quatre points de la victoire, les Franciliens se montrent les plus entreprenants en début de match. Sans toutefois inquiéter réellement Coulibaly. En toute logique, au vu des trente premières minutes, la première opportunité est à créditer sur le compte des Pisciacais. Un débordement de Takerboucht en position d’ailier droit suivi d’un centre trouve Rouag à la réception, mais par maladresse ou excès de précipitation celui-ci se mélange les crayons au moment d’armer sa frappe (26e). Au fil des minutes, l’ASP prend la maîtrise du jeu. Coulibaly doit sortir de sa surface pour dégager au pied un ballon que convoitait Takerboucht (38e). Au terme d’un premier acte quelque peu soporifique, les deux formations regagnaient les vestiaires à la pause sur un score nul et vierge.

Deux buts en sept minutes

La seconde période démarre en revanche sur un rythme beaucoup plus soutenu. Konté pénètre dans la surface de réparation avant d’être accroché par Ndonna sans que l’arbitre n’intervienne (50e). La réaction des visiteurs est quasi immédiate. Après une touche jouée rapidement sur le flanc gauche et proche du poteau de corner, Sylla délivre un centre parfait au second poteau. Rouag, totalement isolé dans la surface, place un coup de tête qui lobe le dernier rempart du CMSO (0-1, 52e). « Il l’ajuste parfaitement d’une tête croisée. On le connaît bien, c’est un vrai renard des surfaces », admet Coulibaly.

Menés au score, Ngoumé et ses partenaires ne lâchent pas l’affaire. Il leur faut moins de huit minutes pour combler leur retard. Lancé par Konté dans la profondeur, Sidibé hérite du ballon. Sa puissance fait le reste. Il s’arrache du marquage de son garde du corps pour glisser de l’intérieur du pied droit la balle dans le soupirail de Renot (1-1, 59e). Dans les toutes dernières minutes, sur un contre initié par Gueye, et en supériorité numérique à 4 contre 1, Oissel a l’occasion de sceller l’issue du match. Hélas, en raison de l’état du terrain, ni Bezzou, ni Ouadah ne parviendront à conclure (87e) avant la douche...




Nous n'avons pas un rythme de champion, mais rien n'est perdu. A noter le retour de Kapo Sylva, qui va nous faire du bien pour les prochains matchs. Il a d'ailleurs marqué avec l'équipe B le lendemain. Sur un terrain apparemment difficile, nous n'avons pu développer notre jeu. Essayons de jouer sans faire la passe à 10, on gagnera en simplicité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
OISSEL - POISSY 18ème journée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 18ème journée : KAC 1 - 0 AS FAR [ Aprés-Match]
» 18ème journée - Union / Métro Racing
» [Ligue 1 12 -13] 18ème journée
» 18ème journée du Top 14
» TOP14 - 18ème journée : UBB / Toulon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sharks Of Poissy :: Saison 2017/2018 :: Saison précédentes :: CFA2 saison 2014/2015-
Sauter vers: